Osakabe Akihime est née de l'union d'une humaine avec un Tengu, appelé Kotoku, le dieu protecteur du village Ryokuhô. Elle a décidée de vivre parmi les humains mais ne peut s'éloigner trop loin de ces lieux. Shun, son ami d'enfance qui s'entraine pour devenir Tengu, veille sur elle. Akihime essaye tant bien que mal de vivre une existence normale mais la tâche n'est pas facile car tout le monde au village sait qu'elle est la fille du grand Tokoku, divinité protectrice de Ryokuhô. Elle va à l'école et est secrêtement amoureuse de Takeru, le garçon le plus populaire du collège. D'un caractère timide et tête en l'air, elle n'ose pas lui avouer ses sentiments. Si elle souhaite poursuivre ses études et aller au lycée, ce n'est pas la volonté de son père qui préfererait qu'elle reste dans les montagnes et devienne elle aussi plus tard un Tengu. Mais Akihime veut s'émanciper et est bien décidée à vivre parmi les humains. Elle passe alors l'examen d'entrée au lycée et se retrouve son amie Midori et Shun qui pour continuer à veiller sur elle, a passé l'examen avec elle. Bien décidée à passer un cap, elle souhaite se rapprocher de l'élu de son coeur dès le début de cette nouvelle année scolaire. Takeru toujours prévenant et gentil avec tout le monde donne des espoirs à Akihime quand il l'a complimente en tête-à-tête un jour en salle de classe. Osakabe pleine d'espoir continue d'espérer un jour sortir avec lui. Durant un séjour scolaire de début d'année dans les montagnes de Ryokuhô, Midori se perd et Akihime paniquée retrouve Shun au sanctuaire de Kotoku pour lui demander de l'aide. Ils finissent par retrouver Midori et lui porter secours. De retour au lycée, Shun croise Takeru dans le couloir et connaissant les sentiments qu'Akihime porte envers le jeune-homme décide de prendre les devants et demande à Takeru s'il souhaiterai avoir une copine, il lui répond que ca lui plairait. Osakabe a un déclic, elle est décidée à lui faire sa déclaration mais doit trouver le bon moment pour lui avouer ses sentiments. Elle le croise, seul, un jour dans le train et profite de ce moment pour lui avouer qu'elle est amoureuse de lui depuis l'année dernière et qu'elle veut sortir avec lui. Takeru ne s'y attendait pas et ne sait pas quoi répondre, Akihime lui laisse donc le temps de prendre sa décision. Confuse au lycée, se rendant compte qu'il est devenu distant avec elle, elle pense avoir gâchée sa chance. Des bruits suspects au sein de l'école, alertent Shun et Osakabe qui décident d'aller voir ce qui s'y passe. Des tengus maléfiques fomentent un plan contre Shun et Takeru quand elle surgit dans la salle. C'est à ce moment-là que son téléphone vibre, elle vient de recevoir un message de Takeru qui lui écrit qu'il est d'accord pour sortir avec elle.

 

La lecture de ce premier opus de Spiritual Princess est une chouette surprise. Si l'histoire n'est pas bien originale, elle a le mérite d'être bien exécutée. L'héroïne bien qu'un peu simplette est attachante et les différents personnages ont tous un caractère bien défini. Il est également plaisant de suivre cette romance avec pour fond, le folklore japonais.

On attend la sortie du 2ème volume pour se faire une idée plus précise du titre et vers quoi il va nous emmener mais on reste satisfait et enthousiaste à la lecture de ce premier volume. François Verpilleux

 

 

 Spiritual Princess T10 - Auteur : Nao Iwamoto - Editeur  Japon : Shogakukan - Editeur France : Kazé Manga - 22/01/2018

6

MACHI DE UWASA NO TENGU NO KO © 2007 Nao IWAMOTO/SHOGAKUKAN