Le chemin est rempli d'embuches pour Mutta. A peine le projet de télescope lunaire validé, il espère faire parti de la mission CES-66 et pouvoir tenir sa promesse faite à Sharon d'aller sur la lune et de réaliser le fruit de ses recherches. Il rencontre Serika qui lui parle de son enthousiasme d'aller à l'ISS et de ses recherches qu'elle pourra réaliser au bords de la station, notamment concernant la sclérose qui touche Sharon. Mutta apprends plus tard dans la journée par Butler, qu'il n'est pas retenu pour effectuer la mission CES-66 et qu'on lui a préféré les Bolt, un autre groupe ayant de l'expérience dans l'espace. Mutta souhaitant plus que quiconque participer à cette mission spatiale pour respecter sa promesse, il se rend au bureau de Mr Gates pour lui forcer la main, en expliquant que c'est en lui que Sharon place ses attentes et sa confiance mais c'est un non-catégorique de la direction que reçoit Mutta. Quand soudain, Mr Gates reçoit un appel, il est évoqué la volonté de se débarrasser de l'ISS. Mr Gates revient sur sa parole et propose un marché à Mutta. S"il parvient à réduire de cent millions le projet de télescope lunaire, il fera parti de la mission CES-66. Mutta accepte sans savoir vers quoi il s'engage. Il commence à se mettre en relation avec différents de ses contacts pour commencer à plancher sur le sujet.

Une après-midi, pendant que Mutta et ses collègues sont en pleine réflexion concernant le défi de Mr Gates, ce dernier est au téléphone avec des techniciens qui lui signale une nouvelle panne. C'en est trop pour lui, il faut supprimer l'ISS qui est un gouffre financier. Quand il aperçoit Mutta et son groupe de travail, il les interrompt et change le marché. Pour faire parti de la mission CES-66, il va falloir organiser une pétition pour souhaiter la fermeture de l'ISS. Il sera en concurrence avec les Bolts pour avoir le plus de signatures. Mutta ne peux pas se résoudre à faire cela et donc gâcher le rêve de Serika. Après réflexion, il trouve une échappatoire et lance quand-même la pétition. Serika fini par en avoir vent et est perturbée de savoir que c'est Mutta qui en est l'instigateur. Elle décide donc d'aller l'espionner avec une collègue, lui et ses collaborateurs pour savoir de quoi il en ressort réellement. Mutta évoque l'avancée de la pétition, ce qui désarçonne la jeune-femme mais elle est vite rassurée quand ce dernier déclare que son plan risque de compromettre leur place dans la mission mais qu'il doit pour faire pour protéger l'ISS, que c'est pour quelqu'un pour qui la station représente tout. Serika et son amie sont rassurées. Mutta fini par se présenter auprès de Mr Gates un mois et demi plus tard, présente dans un premier temps un plan pour réduire les coûts pour le télescope lunaire qui est refusé. Reste à lui jouer sa dernière carte.

 

La force de Space Brothers est de toujours proposer un récit bien écrit. Et si l'on a parfois l'impression que l'histoire n'avance pas, il n'en est rien tant les éléments distillés à chaque tome finissent par avoir leur importance. Ce 21ème volume le confirme une fois encore. Mutta en difficulté pour respecter sa promesse envers Sharon va faire appel à ses anciens collaborateurs, en mettant à profit leur personnalité et leurs compétences. On est très ravi de revoir certains personnages au caractère bien trempé et leur fidélité envers Mutta qui les as bien souvent sorti d'une impasse. L'entraide et la cohésion est le fil conducteur de ce nouvel opus et l'on suit avec plaisir le plan mis en place par le groupe pour aider notre astronaute à se sortir de cette situation périlleuse. On remarquera également, avec grand intérêt, le rapprochement qui s'opère entre Mutta et Serika, qui semble commencer à avoir un vrai attachement pour son camarade. On a très hâte de savoir comment tout cela va se développer. Une lecture toujours aussi plaisante dont on salive d'impatience d'en connaitre la suite. François Verpilleux

 Space Brothers T21 - Auteur : Chuya Koyama - Editeur  Japon : Kodansha - Editeur France : Pika Edition - 22/01/2018

7

UCHU KYODAI © Chuya Koyama / KODANSHA Ltd.