Dans le passé modifié, Kakeru a finalement été sauvé de justesse, Naho et ses amis sont soulagés, ils ont pu par les lettres reçues depuis le futur, changer leur présent et sauver leur camarade. Dans le futur non-modifié, la mort de leur ami a laissé des traces et les amitiés du lycée se sont éloignées par ce malheureux évènement. La bande parvient à se réunir dix ans après la mort de Kakeru et écrivent leurs lettres à destination du passé dans l'espoir de faire changer l'avenir de Kakeru. Dans le monde où Kakeru a pu survivre, il réussit à déclarer sa flamme à Naho et sortent ensemble, bien aidé par un coup de pouce de Suwa, leur ami fidèle. On retrouve toute la bande dix-ans plus tard avec Naho et Kakeru qui ont formé une famille et sont parents d'une petite-fille. La boucle est bouclée pour le passé modifié. Naho et Suwa du futur sans Kakeru se réveillent et évoquent avoir vu cet avenir dans leur rêve, ils espèrent que cela s'est vraiment produit. Puis le reste du volume se concentre sur le personnage de Suwa. Si dans le futur sans Kakeru, il culpabilise de n'être parvenu à sauver son ami et d'être finalement marié et père avec Naho, on le découvre dans le passé juste après la tragédie. Toute la bande est sous le choc de la disparition de leur camarade, ils n'osent évoquer leurs sentiments, surtout Naho qui essaye tant bien que mal de faire bonne figure mais au fond d'elle, son chagrin est immense, elle a perdu le garçon qu'elle voulait aimer toute sa vie. Le temps s'écoule et la bande s'éloigne, chacun suit sa propre direction à la fin du lycée. Suwa tombe nez-à-nez sur Naho quand il rentre dans un nouveau restaurant de quartier, ils renouent contact et sent bien que sa camarade est encore marquée et traumatisée par le drame. Suwa, toujours amoureux d'elle malgré les années, va tout faire pour atténuer sa peine. Il lui propose de nombreuses sorties inspirées de celles que Kakeru aurai bien aimé faire de son vivant avec Naho et les réactions de cette dernière sont enthousiastes. S'il se dit que lui-même n'aurai pas fais mieux sans les souvenirs et souhaits de Kakeru, il se concentre sur sa seule volonté de faire retrouver le sourire à la jeune-fille qu'il aime. Et au fur et à mesure qu'ils se fréquentent, Suwa prends son courage à deux mains et lui propose de sortir avec elle, il essuie un deuxième refus après celui du temps du lycée. Naho explique qu'elle ne pourra aimer qu'une seule et unique personne, Kakeru. Suwa accepte tant bien que mal la situation mais n'abandonne pas la mission qu'il s'est confié. Le temps passe, il continue ses efforts pour redonner le sourire à son amie et un jour, invite Naho pour son anniversaire à se promener quand il se dit que c'est sa dernière chance d'être heureux avec elle en amour. Devant un temple, il lui tend une bague et l'a demande en mariage sans même déjà sortir avec elle. Naho heureuse et reconnaissant de tous les efforts qu'il fait pour elle ne peut pas lui donner sa réponse maintenant mais lui promet de lui répondre plus tard. Quelques temps plus tard, Naho et Suwa se retrouvent assis l'un près de l'autre et Naho donne sa réponse. Elle a conscience qu'il faut qu'elle continue d'avancer, elle ne peut toujours rester dans le passé et décide alors de dire oui à Suwa, bien consciente qu'avec lui, elle vivra un amour différent que celui qu'elle aurai vécu avec Kakeru mais qu'il réussira à la rendre heureuse pour toujours.

 

A la base, Orange aurai dû se finir avec le cinquième volume mais l'auteure a décidé de profiter de la sortie du film Orange - Mirai pour intégrer l'histoire du film (qu'elle a elle-même écrite) dans son manga. Et c'est tant mieux !. Si la première fin d'Orange était tout à fait satisfaisante, on pouvait rester frustré de ne pas savoir certains évènements comme le futur avec Kakeru ou bien comment ont réagi les amis de Kakeru après son suicide. Et ce sixième volume répond à toutes nos attentes et plus encore. On en sait dorénavant plus sur les différents futurs de Naho et ses amis et notamment sur le ressenti de Suwa. Permettre de suivre ce personnage qui a toujours été proche de Naho est une fabuleuse idée car il permet de suivre l'évolution de leur amitié vers l'accomplissement de ce que l'on connait de leur futur en l'absence de Kakeru. Le tout est très touchant, très naturel dans la manière d'aborder les sentiments, l'émotion est vive et on est transporté par la poésie que l'auteure insuffle à son œuvre. Sans conteste, Orange est une des meilleures lectures existantes actuellement.

François Verpilleux

 

 Orange T6 - Auteur : Ichigo Takano - Editeur  Japon : Futabasha - Editeur France : Akata - 22/01/2018

9

KOI WA AMEAGARI NO YONI ©2015 Jun MAYUZUKI/SHOGAKUKAN