Sous une nuit de pleine lune, une jeune fille aux cheveux longs scrute l'horizon. Soudain, elle aperçoit un individu et se jette dessus pour lui mordre le cou. Makoto, élève de lycée est un garçon chétif qui subit les brimades de ses camarades de classe. Il se fait racketter chaque jour et paye le déjeuner à un groupe de sa classe dont font partie Yuki leur leader et Nao, une jolie fille. Il n'a comme seul ami que l'ancien souffre-douleur avant qu'il n'arrive. Il lui montre une fille de l'école qui monte l'escalier et dont on voit apparaître sous sa jupe, sa culotte. Les deux garçons en sont intimidés. En rentrant de l'école, Makoto dîne avec sa famille, quand aux informations, on apprend qu'un corps inanimé a été retrouvé en pleine rue, il a été conduit à l’hôpital et est mort peu de temps après. Makoto fini rapidement de manger et part dans sa chambre où il se soulage puis sous l'inquiétude de mère, part dehors ramener des dvd qu'il avait loué. Sur le trajet, il remarque une silhouette en haut d'un immeuble. Il se fait à son tour agressé et sucer le sang. Proche de l'agonie, son agresseuse lui propose un marché, soit elle le laisse mourir soit il devient comme elle. Makoto pris de panique dit qu'il ne veut pas mourir.

La jeune fille s'enfuit, le laissant seul. Ce dernier se réveille brutalement à l’hôpital et affiche un caractère étrange, il semble agressé par la lumière de la pièce. Complètement amorphe, il se plaint d'avoir soif. Après s'être réhydraté, Makoto reprend des forces et redevient le garçon calme qu'il était. D'après le médecin, la blessure n'est pas importante, il peut sortir dès le jour-même de l'hôpital. De retour chez lui, il n'a pas vraiment faim et part vite se coucher. Il se remémore l'agression. Le lendemain, il retourne au lycée et sur le trajet, il est encore gêné par la lumière du soleil. Au lycée, il retrouve son ami Nunoda quand un de ses bourreaux vient le voir et lui pose des questions sur son agresseur. Makoto, intimidé et naïf, répond que c'était par une fille. Yuki raconte alors à Nao que Makoto s'est fait agresser par une fille. Il subit alors les moqueries. Makoto sent une drôle d'odeur mais se ressaisit vite. La journée continue et le jeune garçon est pris de nausées, quand deux filles passent devant lui, il sent à nouveau cette odeur. De nouveau en classe, l'heure du déjeuner est arrivée et comme d'habitude, Yuki souhaite que Makoto lui passe à lui et ses amis, leur repas, mais Makoto pris de vertige tombe au sol et fixe les jambes de Nao. Yuki n'appréciant pas la scène comme à vouloir agresser le jeune garçon quand soudain, il l'insulte et lui colle une droite qui casse le nez de Yuki. La vue du sang qui coule obsède Makoto, qui veut le goûter. Il s'arrête au bon moment et fuit la classe pour boire de l'eau et se calmer. Le lendemain, la classe est calme, quand Yuki arrive, il salue Makoto amicalement. La journée se déroule bien quand il est à nouveau pris de vertige. Une fille le trouve allongé sur le sol, en plein malaise quand tout d'un coup il commence à vouloir l'agresser et lui mordre le cou. La fille l'arrête au dernier moment. Il se lie d'amitié avec et le quotidien suit son cours. Le soir, il se balade en vélo et contrairement à la journée, il se sent très bien. Il croise Yuki accompagné de Nao qui se fait agresser par des jeunes à côté d'une supérette mais ne s'arrête pas. La jeune fille le rattrape et l'interpelle pour discuter. Elle lui explique que depuis qu'il s'est défendu et a collé un pain à Yuki, que ce dernier n'est plus pareil et s'éloigne d'elle. Elle veut que tout redevienne comme avant. Makoto au début réfractaire, décide d'aider Nao et part avec elle à la recherche de Yuki. Ils finissent par le trouver dans un parc, aux prises de ses agresseurs. Dans de beaux draps, Makoto décide d'intervenir. Il se prend d'abord un gros coup mais soudain, bondit d'une hauteur vertigineuse pour tomber sur l'un des agresseurs. D'un regard terriblement sombre, le voyou prend peur et repousse Makoto. Tous prennent la fuite et Yuki est sorti de situation. Nao et lui le remercient.

 

Happiness est la nouvelle œuvre de l'auteure des Fleurs du Mal et Dans l'intimité de Marie. C'est un très bon premier volume qui nous est proposé ici. Le rythme est haletant, les plans sont très dynamiques et le récit est parfaitement mis en scène par l'évolution des troubles de Makoto qui sont très bien retranscrits. L'ensemble des évènements va très vite et on ne sait absolument pas qu'elle direction va prendre l'histoire. On a hâte d'en savoir plus sur la nouvelle vie que va prendre Makoto et surtout comment il va pouvoir s'en sortir. Une excellente introduction. François Verpilleux

 

 

 

 Happiness T1 - Auteur : Shûzô Ôshimi - Editeur  Japon : Kodansha - Editeur France : Pika Edition - 28/01/2018

8

HAPPINESS © Shuzo Oshimi / Kodansha Ltd.