En plein ébat amoureux, Sayo reçoit un appel de son travail et décroche ce qui met encore fin à sa relation avec un jeune homme. Très carriériste, Sayo, jeune femme blonde de 27ans travaille au cabinet comptable Shiroki. Au cabinet, c'est un jour particulier, deux nouvelles recrues rejoignent l'équipe dont Ryochi Kiriyama un jeune surdoué au regard froid et mystérieux qui n'hésite pas à sous-entendre une vie bien active en dehors du cadre professionnel. Sayo Fuji est en charge de sa formation et demande à Kiriyama de se contenter de l'observer travailler. Celui-ci est impressionné par la force de travail de sa formatrice qui est déjà à son âge sous-directrice de section. Ryochi sur le trajet fait du rentre dedans à Sayo qui l'envoi sèchement promener. De retour chez elle, elle est bouleversée par le tempérament de ce dernier et repense au jugement que porte ses collègues sur elle. Une nouvelle journée commence au cabinet et Sayo demande à son responsable de lui confier de nouveaux clients, ce qui accentue davantage sa charge de travail et qui inquiète ses confrères. Kiriyama, lui, semble intrigué. Une fois la journée finie, le jeune homme tente d'inviter Sayo à dîner. Au début elle refuse et suite à l'insistance de ce dernier, se retrouve au fast food avec lui. Sayo espère bientôt s'en débarrasser une fois son repas fini mais c'est sans compter sur la sournoiserie de Kiriyama qui renverse sciemment sa boisson sur sa veste pour retarder le départ de cette dernière. Sayo exaspérée par la situation, ne comprends pas qu'il fasse tout ça pour une femme qu'il n'aime pas, c'est le moment qu'il choisi pour déclarer les sentiments qu'il porte à son égard. Sayo lui explique sa situation sentimentale, Kiriyama lui explique ne pas comprendre ce type de sentiments et lui recommande d'essayer un autre genre de relation, plus libre. La jeune femme gifle Ryochi et part. Sur le trajet du retour, elle repense aux propos de Kiriyama et commence à remettre en question ses relations avec les hommes. Pour elle, le travail passe avant toute chose. Au cabinet, elle surprend une discussion à son sujet, dénigrant le fait que bosser comme cela fait d'elle tout sauf une femme. Kiriyama non loin de là, tombe nez-à-nez avec elle et est surpris que celle-ci ne pleure pas. Sayo lui répond qu'elle a l'habitude de ce genre de propos à son égard et que cela ne la touche pas. Pourtant sur le retour, en y repensant, elle se met à pleurer et Kiriyama l'approche pour la réconforter, ce qui la touche. Ils évoquent leur façon de voir l'amour. Ce dernier lui propose une relation purement charnelle, ce qu'elle refuse dans un premier temps. Puis elle finie par se laisser convaincre. Elle rentre chez Kiriyama et entame une relation sexuelle. Les sensations qu'elle éprouve avec lui sont intenses et le lendemain, elle accepte de suivre Kiriyama sur cette relation purement sexuelle. Dès lors, les deux collègues vont se retrouver liés et poursuivront sur cette direction tant que l'un des deux ne tomberont pas amoureux ou n'auront pas des sentiments pour une autre personne.

 

Ce premier volume de Game marque par sa froideur et la relation dominant-dominé entre Sayo et Kiriyama. Si le récit est rythmé et la lecture plaisante, on ne peut s'empêcher de ressentir une gêne dans la relation qu'entretiennent les deux personnages tant celle-ci semble immorale et devient rapidement banale dans l'esprit de son héroine qui fini par simplement obéir aux désirs de son collègue pour combler le vide sentimental qu'elle ressent. Au final, à la lecture de ce premier volume, on ne comprends pas où veut en venir l'auteure et comment va évoluer la relation entre nos deux protagonistes. On attend la suite avec curiosité pour avoir un début de réponse à nos interrogations. François Verpilleux

Game T1 - Auteur : Mai Nishikata - Editeur  Japon : Hakusensha - Editeur France : Akata - 30/06/2018

7

GAME~Suits no Sukima~ © Mai Nishikata 2016 / HAKUSENSHA, Inc.