Akira se trouve chez Kondo quand une pluie diluvienne s'abat. Tourmentée, elle exprime son sentiment de ne rien connaitre de son patron et son souhait d'en apprendre plus sur lui. Kondo, géné lui explique que c'est quelqu'un de tout à fait normal, presque banal. Mais aux yeux d'Akira, il est bien plus que cela et elle l'interroge. Est-ce que les sentiments qu'elle lui porte le dérangent ? Kondo, surpris par la sensibilité de la jeune-fille lui explique qu'au contraire, qu'il est touché et que cela lui rappelle de bons moments du passé et pris par l'émotion, tombe dans les bras d'Akira. Ce rapprochement bouleverse Akira quand soudain Kondo se ressaisit et explique alors que ce n'est qu'un geste d'affection amicale. Ne voulant pas aller plus loin, il ramène Akira par un taxi. Le lendemain, la jeune-fille se réveille totalement malade et repense à ce moment passé la veille. Au restaurant, elle et Kondo, gêné par les derniers événements font preuve de maladresse et poursuivent leur service. De son côté, Akira donne des conseils à sa collègue qui lui explique éprouver des sentiments pour un garçon travaillant avec elles. Akira reprend alors espoir en se disant que la frontière entre l'amitié et l'amour est mince et que les sentiments de son patron à son égard peuvent évoluer par la suite. La fin de l'été approchant, une fête est prévue dans le quartier, Akira appelle à son amie d'athlétisme Haruka qu'elle n'a pas vu depuis longtemps, d'y aller avec elle. Au départ, les retrouvailles se font pleins d'enthousiasme quand soudain Akira aperçoit son patron accompagné de son fils dans la foule, elle s'empresse d'aller le rejoindre, laissant de côté son amie. En revenant vers elle, Haruka comprends qu'Akira est amoureuse de lui mais cette dernière ne veux pas répondre aux interrogations de son amie, ce qui la met hors d'elle, Haruka qui reproche à Akira d'avoir une attitude distante avec les gens qui l'entourent, comme si elle voulait jamais être dérangée. Haruka en pleurs, quitte la fête, laissant songeuse Akira.

La fin de l'été avance, Kondo revoit un vieil ami de fac devenu écrivain, qu'il n'a pas vu depuis dix ans . Ils font le point sur leur situation personnelle et avant de se quitter, l'ami de Kondo lui explique que malgré le temps passé, ils sont amis de fac. Akira, de son côté retrouve ses camarades au lycée quand Haruka non-loin, passe devant elle sans la regarder. Au restaurant, la jeune-fille est absente, prise dans ses pensées, Kondo remarque son attitude et profite d'un moment de libre pour inviter la jeune-fille à le rejoindre dehors pour observer la lune. Il explique alors à Akira, que malgré le temps et l'éloignement que l'on peut avoir avec d'anciens amis, les moments du passé restent toujours gravés. Akira en fixant la lune, fait le vœu que cela se réalise concernant sa relation avec Haruka.

 

Après la pluie continue de nous enchanter avec ce 4ème volume. De nombreuses émotions sont retranscrites avec brio et on se prend d'affection pour son héroïne, Akira, dont le charme et la fraîcheur, sont volumes après volumes, de plus en plus présent. Les scènes du quotidien sont traités avec sensibilité par un excellent découpage permettant de retranscrire à la perfection, les sentiments qui habitent les personnages. L'ensemble procure un sentiment de légèreté, et c'est un grand plaisir de suivre un manga aussi rafraîchissant que celui-ci. Un véritable coup de cœur dont on trépigne d'impatience de lire la suite ! François Verpilleux

 Après la Pluie T4 - Auteur : Jun Mayuzuki - Editeur  Japon : Shogakukan - Editeur France : Kana - 22/01/2018

8

KOI WA AMEAGARI NO YONI ©2015 Jun MAYUZUKI/SHOGAKUKAN